Sauter les pages
Vos préférences ont bien été enregistrées.
Vous pouvez mettre à jour vos préférences de contact à tout moment dans la section Vos préférences de contact de Mon Dyson. Si vous avez un compte Mon Dyson, vous pouvez vous connecter ci-dessous pour gérer toutes vos options de contact (y compris téléphone, SMS & courrier postal).
Feature Motif
Zürcher Hochschule der Künste (ZHdK)

Les diplômés de la Haute École d'art de Zurich (ZHdK) sacrés lauréats nationaux du James Dyson Award 2000

Nicolà Borrer et Stefan Rauch ont remporté le James Dyson Award en Suisse pour leur concept innovant Whale Air Pontoon.

Septembre 17 2020

Zurich 17 Septembre 2020. Nicolà Borrer et Stefan Rauch ont remporté le James Dyson Award en Suisse pour leur projet innovant Whale Air Pontoon. Chaque année, des milliers de baleines échouent en Nouvelle-Zélande. Bien que les baleines soient en bonne santé, très peu d’entre elles peuvent être sauvées. Avec leur projet, le Whale Air Pontoon, ils ont mis au point un moyen d’améliorer la stabilisation, le refroidissement et le transport des baleines échouées vers la mer, évitant ainsi l’extinction massive. Whale Air Pontoon soutient et soulage également les sauveteurs sur place. Les baleines peuvent être dressées à l’aide du Whale Air Pontoon et sont également protégées du soleil, réfrigérées et humides.

« En tant que designers produit, nous nous intéressons à des questions pertinentes qui visent à rendre le monde meilleur. Dans ce projet, nous voulions nous concentrer sur les produits pour les services d’urgence. » expliquent Nicolà et Stefan. Au sujet de leur projet. « Dans nos recherches, nous avons remarqué combien d’innovation, d’argent et d’effort sont investis dans les produits liés au sauvetage des personnes. L’environnement et la nature sont quant à eux gravement négligés. Cette prise de conscience a été une grande déception car nous avons tous les deux un lien fort avec la nature et les animaux. Le lendemain, le destin nous a frappés sous la forme d’un triste reportage sur l’actualité. Lors d'un échouage massif en Nouvelle-Zélande, environ 40% des 145 globicéphales échoués sont morts. Les photos de l'opération de sauvetage nous ont fait réfléchir ; on pouvait y voir des dizaines de personnes essayant de tourner les baleines à mains nues. Equipés uniquement de seaux et de serviettes mouillées, les volontaires venus porter secours tentent de maintenir les baleines en vie jusqu'à ce que la marée vienne à la rescousse. Malheureusement, seules quelques baleines ont pu être sauvées en utilisant cette méthode. »

« Nous avons conscience qu’il n’existe pas de produit optimal comme pour chaque opération de sauvetage humain, mais les animaux souffrants ne sont aidés que par les moyens les plus simples. Pour en savoir plus sur les échouages ​​et les procédures de sauvetage existantes, nous avons contacté l'organisation responsable en Nouvelle-Zélande qui nous a aidé grâce à leur savoir-faire et à leur expérience. Nous pensons que des équipements peuvent être développés pour sauver davantage de baleines échouées. »

Le James Dyson Award

Le James Dyson Award vise à inspirer les jeunes designers à utiliser leur créativité et leurs compétences en matière de design pour résoudre un problème. L’objectif du prix est d’offrir aux jeunes designers la possibilité de présenter leurs travaux au niveau mondial. En plus du classique James Dyson Award, un deuxième gagnant recevra pour la première fois le prix du développement durable.

Le jury suisse de cette année était composé de six experts de différentes écoles de design et universités en Suisse. Lilia Glanzmann, co-PDG Hochparterre; Nicole Kind, directrice du design industriel, École de design et d’art, Zurich; Dominic Sturm, président de l’Association suisse pour le design; Alexis Georgacopoulos, directeur de l’école Cantonale d’art de Lausanne; Franziska Füglistaler, ingénieur en mécanique, L'École polytechnique fédérale de Zurich (ETH) et CEO de Car Dossier, ainsi que le professeur Gregor Naef, Fachhochschule Nordwestschweiz (FHNW). La créativité et le développement d’idées de Rauch et Borrer ont impressionné et convaincu le jury de six personnes qui, après une séance de jury animée, ont donc choisi Whale Air Pontoon pour le projet national James Dyson Award de cette année. Au total, 18 candidatures ont été déposées cette année pour le James Dyson Award en Suisse. En plus de Whale Air Pontoon, le jury a également sélectionné deux projets en deuxième place. Ces deux projets et Whale Air Pontoon sont maintenant soumis pour le concours international.  Le lauréat international sera annoncé en novembre.

Les finalistes :

Arthur Collins et Donat Plus, étudiants de l’ETH et du ZHDK, ont pris la deuxième place du concours avec leur projet Presspoint. Le pet-plastique n’est actuellement pas recyclé au Ghana, car le transport de bouteilles en PET est trop coûteux. Dans Presspoint, les bouteilles sont collectées et compactées à petite échelle avant d’être transportées vers un acheteur de PET, ce qui permet une chaîne de recyclage viable.

Meret Wacker, étudiante de la FHNW, a pris la troisième place avec son projet Imagicly. Imagicly permet aux jeunes de 11 à 16 ans d’acquérir une première expérience de la robotique. Le carton et les pièces imprimées en 3D le rendent accessible et facile à démarrer. Les robots sociaux aident à se connecter entre leurs pairs et à promouvoir leur créativité.

Dyson Newsroom

Les dernières nouvelles concernant Dyson