Sauter les pages
Vos préférences ont bien été enregistrées.
Vous pouvez mettre à jour vos préférences de contact à tout moment dans la section Vos préférences de contact de Mon Dyson. Si vous avez un compte Mon Dyson, vous pouvez vous connecter ci-dessous pour gérer toutes vos options de contact (y compris téléphone, SMS & courrier postal).
Feature Motif
Dyson purifying fan

La vie en confinement: comment améliorer la qualité de l’air dans votre maison

Faire un grand ménage, repeindre les murs de la cuisine. Les restrictions liées au confinement ont entraîné une forte augmentation des activités domestiques. Malgré les bienfaits que cela constitue pour nos maisons, l’impact sur l’air que nous y respirons est, quant à lui, bien moins positif.

02 Juillet 2020

Alors que de nombreuses villes font état d’améliorations de la qualité de l’air depuis le confinement, les données recueillies par les purificateurs d’air Dyson installés dans 11 villes réparties sur quatre continents suggèrent que les niveaux de composés organiques volatils (COV) et de dioxyde d’azote (NO2) ont augmenté dans les maisons.

Appréhender les différentes sources de pollution intérieure par les COV et leur incidence sur nous est essentiel à notre recherche et développement. Voici quelques-uns des polluants domestiques les plus courants que nous rencontrons dans le cadre de nos activités quotidiennes pendant le confinement, ainsi que quelques suggestions pour les réduire.

 

Cuisine

La combustion de combustibles tels que le bois, le gaz ou le pétrole peut libérer des COV, ainsi que de minuscules particules appelées PM2.5, qui sont émises lors de la combustion. Même si les odeurs qui s’échappent de la cuisine sont agréables, il est possible que l’air contienne certains polluants indésirables.

Ouvrir la fenêtre pendant que vous cuisinez ou utiliser une ventilation mécanique comme un ventilateur-purificateur filtrera les polluants, ce qui contribuera à réduire votre exposition à ceux-ci. De plus, assurez-vous que vos appareils de cuisine tels que les fours ou les cuisinières soient entièrement ventilés et qu’ils soient installés, utilisés et entretenus correctement.

 

 

Nettoyage

Cela peut sembler paradoxal, mais lorsque nous nettoyons nos maisons, nous pouvons en même temps polluer l’air que nous respirons. Les COV présents dans les parfums utilisés dans les produits de nettoyage s’évaporent dans l’air à température ambiante et forment des vapeurs que nous pouvons respirer.

Pour minimiser votre exposition, procurez-vous des produits de nettoyage qui ne présentent aucun danger pour les allergies, qui peuvent contenir des niveaux plus faibles de COV. Évitez d’utiliser des aérosols et optez plutôt pour des produits d’entretien solides ou liquides qui permettront de réduire la pollution atmosphérique causée par ces produits. Passer l’aspirateur dans votre maison vous aidera à éliminer la poussière, qui n’est autre qu’un mélange de saleté, d’acariens, de squames humains et d’animaux, de pollen et d’autres particules qui peuvent polluer votre air intérieur.

Dyson purifying fan

 

 

Peindre et améliorer son intérieur

Puisque nos maisons font désormais office de bureaux, le confinement a été l’occasion d’égayer les murs et de transformer les pièces. Toutefois, l’odeur de peinture fraîche ou de meubles neufs peut être le signe de la présence de COV comme le benzène et le formaldéhyde, susceptibles de stagner dans l’air.

Pour réduire votre exposition, utilisez des peintures à faible teneur en COV, qui sèchent rapidement, à base d’eau ou dont l’odeur reste légère. Ouvrir les fenêtres pendant que vous peignez ou utiliser un purificateur contribuera également à l’élimination plus rapide des polluants et à la réduction de votre exposition globale.

 

Moments de détente

Les moments de détente peuvent offrir un répit bien nécessaire dans la monotonie de la vie en confinement, bien que les parfums d’ambiance soient souvent nocifs pour la qualité de l’air. Les bougies parfumées libèrent des COV dans l’atmosphère. En effet, la combustion de la cire émet certaines substances chimiques identiques à celles présentes dans les émissions de gazole. Les produits d’hygiène personnelle tels que la laque, les lotions et les parfums peuvent également être nocifs, car ils rejettent des gaz polluants dans l’air de votre maison.

Afin de minimiser l’exposition, choisissez des produits d’hygiène personnelle non parfumés et évitez les aérosols. Réduisez votre utilisation de bougies parfumées et essayez d’ouvrir les fenêtres lorsque vous utilisez ces produits. Cela permettra à l’air frais de circuler et réduira le risque que les polluants s’accumulent dans votre maison et s’y trouvent emprisonnés.

 

Contacts Presse

Naemi Heiniger

Dyson Newsroom

Les dernières nouvelles concernant Dyson